Maintenance

APPRENTI(E) – Maîtrise de la gestion et de la maintenance de la supervision assainissement et pluvial (H/F)

Autres

Description du poste
La voie de l’apprentissage permet à des jeunes de se former à l’exercice d’un métier tout en suivant une formation diplômante. La Communauté Urbaine de Dunkerque, en sa qualité d’acteur du territoire, a décidé de contribuer à cet objectif et cherche à pourvoir à la rentrée 2019, pour sa Direction Générale Ville et Environnement (Direction Cycle de l’eau – Régie Assainissement et Pluvial), un poste de Maitrise de la gestion et de la maintenance de la supervision assainissement et pluvial.

Destiné aux jeunes âgé(e)s de 16 à 29 ans (dérogation en cas de handicap), le contrat d’apprentissage est conclu pour la durée de la formation suivie, et alterne enseignement théorique en centre de formation (CFA) et travail chez l’employeur, selon un calendrier préétabli auquel s’astreint l’apprenti(e), tout comme il (elle) s’engage à subir l’ensemble des épreuves destinées à valider le diplôme préparé. En contrepartie, l’apprenti(e) reçoit une rémunération qui est fonction de son âge et du niveau de diplôme préparé.

Des points d’étape, visant notamment à vérifier l’adéquation entre enseignement général théorique et application pratique sur le terrain, sont réalisés régulièrement par le CFA en présence des différentes parties. Outre le nécessaire investissement personnel de l’apprenti(e), la réussite finale repose beaucoup sur la qualité du binôme formé tout au long du contrat avec le maître d’apprentissage, professionnel reconnu pour son expérience et ses capacités pédagogiques, et véritable clef de voûte du système.

 

La Communauté Urbaine de Dunkerque, au travers de sa Direction Cycle de l’Eau, assure la gestion et l’exploitation des ouvrages de collecte d’assainissement, hors stations d’épuration exploitées par des prestataires privés.

Pour ce faire, le service Régie Assainissement et Pluvial est composé de 54 agents qui assurent l’exploitation des 1200 kms de réseaux et ouvrages associés et des quelques 218 postes de relèvement.

Les postes de relèvement sont télé-surveillés à distance et les défauts rapatriés sur un logiciel de supervision. Par ailleurs, afin de respecter la réglementation, les systèmes d’assainissement (un système étant composé des réseaux d’assainissement associés à une station d’épuration) sont instrumentés de dispositifs dits d’autosurveillance (appareillages de mesures des débits au niveau des déversoirs d’orages caractéristiques). De même, des pluviomètres sont installés. L’ensemble des données est rapatrié notamment par des automates de télégestion de type SOFREL.

Dans ce contexte, les missions de la personne retenue sur le poste seront les suivantes :

  • Acquérir la maitrise du paramétrage des différents automates équipant les postes de relèvement, les déversoirs d’orages et les pluviomètres du territoire de la CUD ;
  • Acquérir la maitrise du paramétrage des équipements de mesures (sonde piezo, doppler, radar…) installés sur les différents ouvrages d’assainissement ;
  • Acquérir la maitrise du paramétrage du logiciel de supervision TOPKAPI ;
  • Suivre les éventuelles formations proposées par les constructeurs/fournisseurs des équipements ;
  • Proposer un modèle de journal de suivi de toutes les opérations de maintenance opérées sur ces installations en interface avec le responsable d’unité « poste de relèvement » et le service stratégie et programmations ;
  • Participation active aux déploiements d’équipements de mesures sur des sites complémentaires ;

 

Description du profil
Il est donc attendu du candidat de présenter un fort intérêt pour les systèmes automatisés de contrôle et de régulation.

Être dynamique, autonome, organisé(e) et force de proposition. Il s’agit également de faire preuve d’un excellent relationnel, d’un bon rédactionnel et de maitriser les outils informatiques et bureautiques.

Le permis B est obligatoire.

Commentaires
Pour ce poste, les candidat(e)s devront préparer un BTS Electrotechnique proposé par le Lycée de l’Europe à Petite Synthe. Cet établissement est seul habilité à valider les inscriptions en formation des candidat(e)s issu(e)s des différentes filières.

Vous pouvez utilement vous rapprocher de ce dernier pour tout renseignement relatif au contenu de la formation et aux conditions d’accès à celle-ci.

Une série d’entretiens sera organisée courant mai pour vérifier la motivation et les savoirs-être des différent(e)s candidat(e)s.

La date limite de réception des candidatures a été fixée au 30 avril 2019.

Taggué comme : ,